Search

learningtrek

Une éxpédition d'apprentissage pour l'apprentissage

Tag

experiential

Mangeons des mauvais herbes!

Le Festi-Herbes à l’Herbothèque fut une opportunité d’apprendre sur les herbes médicinales dans un atmosphère convivial. Ma mère m’accompagna dans cette magnifique redécouvertes des plantes. On ne voit plus les mauvais herbes de la même façons quand on découvre les propriétés médicinales qu’ils ont. Quelques plantes intéressante….

dyn004_original_515_386_pjpeg_2633867_f2546e99eb81740333563fd6076c536e
Pissentlit: Les feuilles et les fleurs ce mangent en salade au printemps.
sorrel
Wood sorrel: Un goût délicieusement amer et super dans une salade.
plantain-weed
Plantain: Soulage les piqûres de maringouins en frottent la feuille sur la peau. Les feuilles ont aussi un bon petit goût de noix.
achillee-millefeuille-0-mod
Achillée millefeuille: En tisane, les fleurs aide à soulager les fièvres et régularisé le cycle menstruel.
ortie
Ortie: Se mange en soupe et en smoothie (similaire au épinard).
Advertisements

Une collective «d’individualists»

Sageterre fait vraiment bien le mélange entre vie communautaire et vie personnel. Le couple qui a fondée Sageterre, habite dans un des cinqs appartements de la ferme. Les autres appartements sont loué à des gens qui font aussi des projets agricole écologique sur la terre. Chacun à sont propre projet mais on y retrouve aussi des projets collectifs et beaucoup d’entraide. L’implication ne se limite pas à la terre, beaucoup d’autres personnes dans la communauté font partie de ce projet. La ferme est en constante évolution et est un bel exemple de possibilités.

Jean Bédard, un des fondateur de la ferme est aussi philosophe et écrivain. Entre autre, j’ai entamée la lecture de sont livre «Comenius ou combattre la pauvreté par l’éducation de tous». Lorsque la lecture sera fini je vous en glisserai un mot.

Tout change, c’est la loi de la nature

Sur un niveau intellectuel, j’ai compris que tout est continuellement en changement et que de s’attacher à des moments et des sensation n’apporte que plus de misère. Vipassana m’a permis de le comprendre à un niveau plus profond par l’observation de mon propre corps. Ce 10 jours de méditation n’ont certainement pas été facile mais je vois déjà les fruits qu’ils ont apporter. Jeté un coup d’œil pour vous même, c’est une technique de méditation ouvert à tous et qui mène à des bienfaits pour soi et pour tous les êtres. Cela m’a fasciné à quel points des gens de diverse milieu font la pratique de Vipassana. Je suggère fortement à tous de au moins faire l’essai. Pour cette raison je n’irais pas plus loin dans les détails de mon expérience, car l’expérience est très personnelle et je ne veux pas vous crée d’attentes.

Que tous être soit heureux!

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: