Sageterre fait vraiment bien le mélange entre vie communautaire et vie personnel. Le couple qui a fondée Sageterre, habite dans un des cinqs appartements de la ferme. Les autres appartements sont loué à des gens qui font aussi des projets agricole écologique sur la terre. Chacun à sont propre projet mais on y retrouve aussi des projets collectifs et beaucoup d’entraide. L’implication ne se limite pas à la terre, beaucoup d’autres personnes dans la communauté font partie de ce projet. La ferme est en constante évolution et est un bel exemple de possibilités.

Jean Bédard, un des fondateur de la ferme est aussi philosophe et écrivain. Entre autre, j’ai entamée la lecture de sont livre «Comenius ou combattre la pauvreté par l’éducation de tous». Lorsque la lecture sera fini je vous en glisserai un mot.