Search

learningtrek

Une éxpédition d'apprentissage pour l'apprentissage

Vipassana Children

Apprendre la technique d’Anapana (la technique que les jeunes apprennent lors de leur séjour d’une journée au centre de méditation Vipassana), permet aux jeunes d’observer leur respiration naturel. Cela sème la graine du bonheur à un jeune age qui ne peut que fleurir avec le temps.

Advertisements

Mangeons des mauvais herbes!

Le Festi-Herbes à l’Herbothèque fut une opportunité d’apprendre sur les herbes médicinales dans un atmosphère convivial. Ma mère m’accompagna dans cette magnifique redécouvertes des plantes. On ne voit plus les mauvais herbes de la même façons quand on découvre les propriétés médicinales qu’ils ont. Quelques plantes intéressante….

dyn004_original_515_386_pjpeg_2633867_f2546e99eb81740333563fd6076c536e
Pissentlit: Les feuilles et les fleurs ce mangent en salade au printemps.
sorrel
Wood sorrel: Un goût délicieusement amer et super dans une salade.
plantain-weed
Plantain: Soulage les piqûres de maringouins en frottent la feuille sur la peau. Les feuilles ont aussi un bon petit goût de noix.
achillee-millefeuille-0-mod
Achillée millefeuille: En tisane, les fleurs aide à soulager les fièvres et régularisé le cycle menstruel.
ortie
Ortie: Se mange en soupe et en smoothie (similaire au épinard).

Welcome Home!

When the earth is ravaged and the animals are dying, a new tribe of people shall come unto the earth from many colors, classes, creeds, and who by their actions and deeds shall make the earth green again. They will be known as the warriors of the Rainbow — Old Native American Prophecy

A Home, Not a Capital Investment

My brief stay at Hameau 18 allowed me to understand this fantastic project only at the surface level. The Eco Hameau is home to a dozen individuals, couples and families and La Coopérative du Cap. They welcome visitors, have homes scatter across the land, gardens and a variety of enterprises including a theatre company and food production companies.

At the center of their belief is that land should not be a commodity. By using an usufruct contract, it permits its members the use and advantages of the fruits of the Coopérative du Cap’s land short of it’s destruction or waste.

It’s a project that has grown over the years and now has a well established structure that continues to improve itself.

 

Enfants libres, enfants allumés

Imagine…une jeune mère qui corde du bois sont bébé de 18 mois à sont dos, pendant que l’un des jeunes de 3 ans alimente le feux pour éloigner les mouches, le plus vieux de 13 ans prépare un repas pour 15 personnes et les autres enfants jouent dans les arbres. Avec une famille de 7 enfants l’énergie est toujours vibrante. C’est beau l’atmosphère qui règne à St-Louis, même si ce n’est pas toujours calme et que les défis sont gros.

Voici deux éléments qui m’ont particulièrement marqué:

La créativité des jeunes. Les 7 enfants font l’école à la maison. Cela veut dire qu’il passent quelques heures seulement assit à une table à faire des études. Le reste du temps c’est la vie et le jeu qui leur enseigne. Les qualités de chaque jeune sont mis en valeur. Les enfants cessait de me surprendre avec leur créativité et leur sagesse.

Équilibre entre action et politique. Il y a une belle dynamique entre la création d’un mode de vie autosuffisant et l’implication au niveau politique. Ils concrétisent des projets tel un jardin, l’élevage d’animaux et une vie en communauté, mais il se battent et sont impliqué dans les enjeux environnementaux.

J’ai pu toucher à plusieurs projets tel que le désherbages, la cultivation de légumes, le sablage et l’installation des fermes de toit et le jeu avec les enfants.

St-Louis, c’est remplis de projets du CESA, au Germoire à la coopéerative de travaille le Tré Carrée. Le village St-Louis à vécu bien des changement mes des gens comme Maude, Gaspar et la famille vient leur donner une nouvelle vie.

A new school for Rimouski

Their are many established projects but there are also numerous projects that are developing. It is inspiring to see the persistence of some groups to create a new world. One of such groups is DÉPAR (Développement d’une école primaire alternative à Rimouski), a group of parents, teachers and other community members who want to open an alternative school in Rimouski. There has been some challenge with the school board, but the group continues to look for other options, because there is a growing desire for parents to send their children to alternative schools.

Une collective «d’individualists»

Sageterre fait vraiment bien le mélange entre vie communautaire et vie personnel. Le couple qui a fondée Sageterre, habite dans un des cinqs appartements de la ferme. Les autres appartements sont loué à des gens qui font aussi des projets agricole écologique sur la terre. Chacun à sont propre projet mais on y retrouve aussi des projets collectifs et beaucoup d’entraide. L’implication ne se limite pas à la terre, beaucoup d’autres personnes dans la communauté font partie de ce projet. La ferme est en constante évolution et est un bel exemple de possibilités.

Jean Bédard, un des fondateur de la ferme est aussi philosophe et écrivain. Entre autre, j’ai entamée la lecture de sont livre «Comenius ou combattre la pauvreté par l’éducation de tous». Lorsque la lecture sera fini je vous en glisserai un mot.

Where everyone is both a teacher and a learner…

By chance, I feel upon a popular education festival ”La cueillette des savoirs” at Le Recif in Trois Pistol. Watch this video to learn more about Le Recif by clicking here.

What is popular education?

”It’s different from formal education (in schools, for example) and informal education (learning by living) in that it is a process which aims to empower people who feel marginalized socially and politically to take control of their own learning and to effect social change. Popular education is a collective effort in which a high degree of participation is expected from everybody. Teachers and learners aren’t two distinct groups; rather, everyone teaches and everyone learns!” The popular education news, November 2015.

The popular education festival brought many people to Trois Pistol this July. Each week of the month was dedicated to one of these four themes: food autonomy, alternative education, environmental issues and benefits of art. Sadly I missed the discussions on alternative education, but I got a glimpse of two workshops on environmental issues:

INDEPENDENT JOURNALISM

Independent journalism tries to show what popular media omits to show, they try to show you the bigger picture. Ensemble is one amongst many newspapers in Quebec that take an independent journalism angle. In this workshop, we talked a lot about subjectivity and how it is important to mention the angle you are coming from. No matter how hard you try to make an article objective, the simple fact that you have chosen this particular subject and moment in time is influenced by writer. If the writer mentions their background, then it let’s the reader make a better evaluation of the information.

PROTECTING THE LAND TOGETHER (ABORIGINAL AND NON-ABORIGINAL)

The Mamo collective, which is made up of aboriginals and non-aboriginals, shared some touching stories. The battle is not an easy one but together we can work towards better solutions.

Tout change, c’est la loi de la nature

Sur un niveau intellectuel, j’ai compris que tout est continuellement en changement et que de s’attacher à des moments et des sensation n’apporte que plus de misère. Vipassana m’a permis de le comprendre à un niveau plus profond par l’observation de mon propre corps. Ce 10 jours de méditation n’ont certainement pas été facile mais je vois déjà les fruits qu’ils ont apporter. Jeté un coup d’œil pour vous même, c’est une technique de méditation ouvert à tous et qui mène à des bienfaits pour soi et pour tous les êtres. Cela m’a fasciné à quel points des gens de diverse milieu font la pratique de Vipassana. Je suggère fortement à tous de au moins faire l’essai. Pour cette raison je n’irais pas plus loin dans les détails de mon expérience, car l’expérience est très personnelle et je ne veux pas vous crée d’attentes.

Que tous être soit heureux!

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: